57

Titre de Périodique: 
Annee: 
1781
Tome: 
n°1-52
Lieu d'édition: 
Paris, bureau des Affiches
Notes: 

24 janvier, p. 14 : défense, contre une "diatribe philosophique", de l'attitude du maréchal de Berwick face aux Camisards, critiquée à son tour dans Journal philosophique, avril 1781, p. 129-132
 
27 juin, p. 102 : extrait du Dictionnaire des merveilles de la Nature de Sigaud de la Fond.  "On rapporte qu'un enfant, né à Blois, avait dans les yeux deux cadrans de montre peints distinctement. On comptait facilement les heures tracées en chiffres romains. Sa mère assurait qu'elle avait eu un désir ardent de voir une montre, lorsqu'elle devint enceinte de cet enfant. Quelques années après, on vit à l'Hôtel-Dieu de Paris un homme dans les yeux duquel on lisait ces mots Sir nomen Domini benediSum, écrits circulairement sur la cornée opaque de ses yeux. […] Le Rédacteur n'est pas un homme ordinaire sur qui l'imposture & la sotte crédulité puissent avoir prise : il a beaucoup de connaìssances, et est surtout très versé dans les matières de Physique. Il assure qu'il n'a rien avancé que d'après les autorités les plus respectables, d'après les Mémoires des plus célèbres Académies et d'après les Journaux les mieux accrédités; rarement, & en deux endroits seulement, d'après son propre témoignage, encore réuni à celui de plusieurs personnes éclairées, & bien faites pour ne pas se laisser surprendre"