Aller au contenu principal

Bibliothèque universelle des romans (1775-1789)

Titres alternatifs: 
Bibliothèque universelle des romans, ouvrage périodique, dans lequel on donne l'analyse raisonnée des romans anciens et modernes
Notes: 

224 volumes in-12 parus de juillet 1775 à avril 1789 (16 par an, généralement reliés par 2). Réédition en volumes trimestriels in-8° à partir de 1781.
« Je crois que cet ouvrage, qui, en donnant des romans la plus exacte analyse, en sauve les longueurs, ne peut manquer d’être très favorablement reçu du public » (Ameilhon, censeur, 31 mai 1777).
"Avant la publication de la Bibliothèque universelle des Romans, il n'y avait qu'un très petit nombre de curieux qui connussent et l'étendue immense de cette branche de littérature, et ses rameaux les plus rares" (Mercure de France, juin 1776, pp. 108-136)
"Je ne suis plus abonnée pour la Bibliothèque des romans; les auteurs mettent un faste dans cette érudition qui me paraît très-ridicule. " (Mme du Deffand à Horace Walpole, mercredi 22 janvier 1777) (référence signalée par B. Peslier).
"Lettre de Voltaire à MM. les éditeurs de la Bibliothèque universelle des romans", 15 août 1775 : voir Œuvres, 1785, t. 49, p. 290-294.