Aller au contenu principal

Spectatrice, traduite de l'Anglais (1750)

Titres alternatifs: 
La Spectatrice. Ouvrage traduit de l'anglois
Notes: 

Dans le périodique mensuel The Female Spectator (4 vol., 1744-46), Eliza Haywood (1693-1756) a écrit sous quatre noms différents (Mira, Euphrosine, Veuve de qualité et Le Spectateur féminin) pour prendre position sur des questions publiques telles que le mariage, les enfants, la lecture, l’éducation et la conduite. Premier périodique écrit par une femme pour des femmes, The Female Spectator représente la contribution la plus significative de Haywood à l’écriture féminine. (Wikipedia)