Aller au contenu principal

Supplément à la Gazette d'Hollande (1718-1723)

Notes: 

"Ce Supplément contiendra les nouvelles favorables à la Constitution, comme la Gazette d'Hollande contient celles qui lui sont contraires. Il ne paraîtra qu'une fois au commencement de chaque mois" (Avis, novembre 1718).
Arrêt du parlement de Besançon du 28 avril 1721 "contre le prétendu Supplément à la Gazette de Hollande (dont on a parlé ci-devant en diverses occasions)" (Suite des Nouvelles d’Amsterdam, 6 juin 1721).
"Le LXXIIIe Supplément à la Gazette de Hollande, qui se rimprime ici [Liège]…" (Suite des Nouvelles d’Amsterdam, 10 juin 1721).
Condamnation à Bourges de la livraison de juillet 1721.
"Vous avez sans doute entendu parler, Monsieur, d'un certain écrit qui court sous le nom de Supplément à la Gazette de Hollande, mais qui n'est qu'un libelle. Les calomnies qu'il contient ne font aucune impression sur l'esprit de ceux qui lisent la Gazette de Hollande, et qui savent que ce libelle part de la plume de quelques esprits malins, qui le font imprimer à Avignon, et qui, pour lui donner du poids et de la vraisemblance, le publient sous le nom de Supplément à la Gazette de Hollande, afin que les ignorants puissent prendre le change" (Suite des Nouvelles d’Amsterdam, 30 septembre 1721).
Continué en 1722 par les  Lettres curieuses de différents endroits.